Actualité énergie

26 avril 2022

Fin de contrat d’électricité professionnel : comment résilier ou négocier pour payer moins cher ?

Partager sur:

Pro-negociation-changement-fournisseur-electricite

Depuis 2021, les professionnels font face à des augmentations historiques des prix du gaz et de l’électricité. Pour ceux dont le(s) contrat(s) arrive(nt) à échéance, il vous est possible de décider de résilier ou bien de renouveler votre contrat. Dans les deux cas, vous allez, au préalable, tenter de faire baisser le prix de votre facture.

Eh oui, existent, à votre disposition, différents moyens de négociation avec les fournisseurs d’énergie. Savez-vous quels sont les leviers de négociation à actionner ? Le premier conseil que nous pouvons vous donner est celui de l’anticipation. Plus vous vous y prenez en amont de votre fin de contrat, plus vous aurez de possibilités d’agir sur les prix.

Négociation commerciale, analyse de votre profil énergétique, connaissance du marché ou encore l’achat groupé : découvrez, dans cet article, quelques éléments de réponse pour ne pas être dépourvu face aux fournisseurs.

La négociation commerciale fournisseur

Il s’agit du levier le plus courant ou du moins celui auquel nous pensons en premier. Le principe est simple : agir sur les tarifs de son contrat d’énergie en mettant en concurrence plusieurs fournisseurs d’énergie.

C’est la partie du prix fournisseur liée aux coûts commerciaux (facturation, recouvrement, risque de défaut de paiement, etc.) et la marge.

Malgré toute l’importance qu’on lui accorde, ce n’est pas le moyen le plus efficace pour réduire son budget parce qu’il ne représente qu’une partie infime du prix final ; environ 5 %.

Si vous souhaitez agir sur ce qui constitue 90 % de votre prix, il vous faudra compter sur votre connaissance du marché de l’énergie ainsi que votre profil de consommation.

Vous avez dit 5 % ? En réalité, avec le marché actuel, la négociation commerciale est plus proche des 1 %. Si vous souhaitez donc agir sur 99 % de votre prix, analysez votre profil énergétique et affûtez votre connaissance du marché.

Analyser son profil énergétique

Cette analyse permet de sécuriser votre budget énergétique en vous penchant sur votre profil de consommation. La démarche a pour objet d’obtenir une offre adaptée à votre activité.

À quelles heures, quels jours et mois consommez vous le plus ? Avez-vous des périodes d’inactivité ? Ce sont ces éléments qu’il faut regarder pour déterminer vos coût horo-saisonniers. Bien connaître votre profil de consommateur est donc la première étape pour obtenir un prix au plus proche du réel.

Ce sont ces informations concernant votre profil qui vont déterminer une partie importante de la constitution de votre prix :

  • Volume final de consommation : de combien vous avez réellement besoin ;
  • Temporalité de consommation : les moments de forte et basse consommation dans l’année desquels va résulter une formule prenant en compte les consommations en continu (base load), et celles en heures de pointe (peakload) ainsi que les add on (ajouts au fil de l’eau) ;
  • Moment d’inactivité : permettant d’opérer une stratégie d’effacement qui est une période durant laquelle vous vous retirer de la consommation d’énergie et l’on rachète l’énergie que vous ne consommez pas en plus d’agir pour l’environnement.

Vous connaissez votre profil énergétique et c’est un bon point de départ pour négocier. Seulement vous n’êtes peut-être pas considéré comme un gros consommateur d’énergie. Rassurez-vous, il existe un moyen de faire comme si : l’achat groupé de gaz ou d’électricité.

Acheter son énergie à plusieurs

La mutualisation des achats d’énergie avec vos pairs est un autre moyen de faire baisser le montant de la facture.

Le principe est simple, les acheteurs, rassemblés par profils similaires de consommation, achètent ensemble, du gaz ou de l’électricité afin :

  • D’augmenter leur pouvoir de négociation auprès des fournisseurs car le volume de consommation le permet ;
  • De baisser le prix de consommation par rapport à un achat individuel ;
  • D’accéder à des clauses permettant d’optimiser votre contrat et la gestion des risques d’augmentation (clause de Swap ARENH* partiel)

*Clause permettant de saisir une opportunité économique en cas de hausse des prix du marché entre la date de fixation des prix et la date de commande ARENH.

À noter

il semble difficile d’envisager cette démarche d’achat groupé sans faire appel à un intermédiaire s’occupant de l’organisation. Ce dernier récupère les informations de la part des candidats, les intègre dans des pools de consommateurs et communique auprès des fournisseurs. L’intermédiaire va, ensuite, faire parvenir la proposition auprès des consommateurs, libre à eux d’accepter ou non l’offre

La connaissance des marchés de l’énergie

Vous souhaitez gérer les risques générés par les évolutions du marché ? Alors la connaissance des marchés du gaz, de l’électricité et l’anticipation des opportunités sont la clef.

Aujourd’hui, 99 % du prix indiqué sur votre facture provient d’un marché dont les caractéristiques sont similaires au marché financier ou ceux des matières premières : volatil et inflationniste.

ARENH, merit order, prix fixes, influence géopolitique, lien entre le prix du gaz et celui de l’électricité… Le marché est complexe et savoir s’y retrouver pour bien acheter au bon moment n’est pas chose aisé. Cela nécessite au minimum du temps et des compétences spécifiques ainsi que des outils d’aide à la décision et de la réactivité.

Des analystes marché ou experts en énergie indépendants de tout fournisseur d’énergie sont en mesure d’apporter un accompagnement personnalisé en soumettant des rapports de prévision budgétaire.

La FAQ de la négociation fournisseur

Il est conseillé de le faire. Organisation, récupération des informations des différents acheteurs, la communication auprès des fournisseurs : la démarche peut rapidement devenir un casse-tête sans lui.

Si vous disposez des compétences en interne, il vous est tout à fait possible de gérer l’achat de votre électricité ou de votre gaz. Dans le cas contraire, déléguer la gestion de votre achat d’énergie à un expert énergie permet de vous concentrer sur votre activité et gagner un temps précieux.

Le champ de la négociation commerciale ne représente que 5 % de votre facture, donc la réponse est non. Si vous souhaitez agir sur 90% de votre prix, étudiez votre profil consommateur et montez en compétences à propos du complexe marché de l’électricité. La dernière option consiste à faire appel à des professionnels de l’énergie tels que des conseillers énergie que l’on retrouve chez les courtiers par exemple.